Savez-vous vraiment comment stocker
vos pneus agricoles durant l'hiver ?

Vos pneus agricoles augmentent votre productivité, et vous savez certainement que pour profiter au maximum des performances de vos pneus de tracteurs, de moissonneuse ou de pulvé et augmenter leur durée de vie, vous devez veiller à maintenir le bon réglage de pression en fonction de leur utilisation.
Mais savez-vous qu’un stockage inadapté (même durant une période courte de 1 ou 2 mois) peut être destructeur et vous coûter très cher.

Stockage pneu agricole

Un soin particulier doit donc être apporté à votre équipement lorsqu’il n’est pas utilisé, que ce soit pour les pneus du matériel saisonniers ou durant l'hiver pour votre tracteur.

 

Vos pneumatiques ne s’usent pas uniquement au cours des travaux aux champs

Il paraît logique que les pneumatiques s’usent au cours de leur utilisation. Mais attention, une inactivité prolongée, comme c’est le cas pour les moissonneuses ou les pulvés à usage saisonnier, peut endommage vos pneumatiques de manière très importante. En effet, sur un pneumatique à l’arrêt, il existe des contraintes statiques qui peuvent entraîner une déformation permanente de la carcasse.

De plus, la gomme est un matériau sensible à son environnement et s’altère si les pneus sont stockés dans de mauvaises conditions. Ainsi pour limiter l’impact des périodes d’arrêt sur votre équipement, il est nécessaire de respecter les meilleures règles de stockage des pneumatiques agricoles.

 

Comment bien préparer vos pneus agricoles aux périodes d’arrêt

Avant d’être stockés, les pneumatiques doivent être soigneusement nettoyés afin d’éliminer tous les résidus de terre et les pierres coincées dans la gomme. Les pneus lestés à l’eau doivent être vidés. Vous pouvez ensuite effectuer un contrôle complet de l’état des pneumatiques : estimer le taux d’usure de la bande de roulement, repérer les éventuelles fissures et leur importance (taille, nombre), observer les flancs et même l’intérieur du pneu si celui-ci est démonté.

Une fois que vos pneus sont propres et secs, emballez-les dans une bâche opaque qui les protégera de la poussière, de la lumière et de l’humidité et évitera qu’ils soient en contact avec le sol.

Entreposer les pneumatiques dans un endroit adéquat

Les pneumatiques doivent être stockés dans un endroit propre et sec, où la température varie peu, car les variations de température importantes altèrent la gomme. Choisissez un endroit éloigné des appareils électriques et des zones de montage pour ne pas risquer d’abîmer votre matériel.

 

Voici les 3 principaux cas rencontrés pour le stockage de vos pneus agraires :

1. Si les pneumatiques restent sur la machine

L’idéal est de mettre la machine sur cales et de dégonfler légèrement les pneumatiques. Si cela n’est pas possible ou difficile (pour les grosses machines de récolte par exemple), délestez la machine au maximum et augmentez la pression de 0,5 bar par rapport à la pression d’utilisation.

2. Si les pneumatiques restent sur la jante

Si vous disposez de plusieurs types de roues pour un même matériel (roues étroites et larges pour pulvérisateur ou roues destinées aux roues jumelées par exemple), les roues non utilisées peuvent être entreposées debout ou à plat, mais surtout avec un gonflage à la pression d’utilisation.

3. Si les pneumatiques sont démontés de la jante

Stockez de préférence les pneumatiques debout pour éviter la déformation de la carcasse qui les rendrait inutilisables, l'idéal serait dans des rayonnages adéquats si vous en disposez. Un stockage en pile est envisageable mais pour une très courte durée seulement.

Avant le démontage, pensez à repérer la position des pneumatiques. Ainsi, au montage suivant, vous pourrez, en fonction de l’usure, soit les remettre au même endroit soit intervertir les côtés droit et gauche.

 

Manipulez vos pneumatiques avec précaution

Ce serait vraiment dommage d'endommager vos pneumatiques lors de la manutention, utilisez donc un matériel de levage adapté pour ne pas abîmer les talons d’accrochage. Les suspenseurs à fibres plates ou les fourches rondes sont à privilégier.

schéma : comment manipuler des pneus
Comment manipuler vos pneus avec des fourches
Hisser le pneu en plaçant les fourches uniquement sur la circonférence extérieure (ne pas introduire les fourches dans les talons d'accrochage).
Seule la manipulation avec une fourche ronde autorise de hisser le pneu par le talon.
schéma : comment manipuler des pneus
Comment manipuler vos pneus avec un suspendeur
Hisser le pneu uniquement avec un suspendeur à fibres plates.
ATTENTION : n'utilisez ni corde, ni crochet, ni chaîne.

La solution idéale de stockage reste de pouvoir leur DONNER UN MOUVEMENT RÉGULIER

Mettre en mouvement les pneumatiques régulièrement vous permettra de diminuer l’impact négatif d’une longue période d’inactivité et limitera largement l’apparition de petites fissures superficielles, signes d’une altération de la gomme.

Pour les pneus restés sur la machine, un mouvement tous les 3 mois au minimum est conseillé. Pour les pneus démontés disposés debout, une rotation d’un quart de tour tous les mois limitera la déformation.

INSPECTER vos pneumatiques avant de les réutiliser

Après une longue période d’inactivité, inspectez vos pneumatiques avant de les remonter afin de vérifier qu’ils ne sont pas endommagés et réglez-les selon l’utilisation souhaitée.

 


Pour aller plus loin et augmentez la rentabilité de votre exploitation, Bridgestone-agriculture vous propose un eBook gratuit très détaillé qui vous explique le rôle essentiel du pneu agricole sur votre productivité.

Télécharger : Augmentez la rentabilité de votre exploitation

Le présent document et les informations qu’il contient n’ont qu’un caractère informatif. Bien que la rédaction ait fait l’objet de soins minutieux, nous déclinons toute responsabilité pour tout préjudice subi en raison d’erreurs subsistant dans le texte. Toutes les données sont par ailleurs susceptibles d’être modifiées sans préavis après la date de publication.